Une expérience singulière

Une expérience singulière

Erwan Carralou, nous livre son témoignage sur son expérience de 6 mois en tant que volontaire en Service Civique à l’AJE 29.

En octobre dernier, un de mes amis proches devait animer une conférence. Malchance pour lui il se blesse, il a une jambe dans le plâtre, et est ainsi dans l’incapacité d’assurer l’animation de cette conférence. A ce moment là, je ne le sais pas encore mais cette événement est organisé par l’AJE 29, c’est en fait l’Escale AJE à Brest, à l’école de commerce « Brest Business School ».

Ce que je ne sais pas non plus c’est que c’est le début de beaucoup de choses.

Faire des conférences, les organiser et les animer est l’un des buts que je me suis fixé, et çà Tristan, mon ami cité précédemment le sait bien, c’est alors qu’il propose à l’AJE de faire confiance à une personne qu’ils ne connaissent ni d’Adam ni d’Eve, ni de Tristan ou Iseult, ni de la Lune ou de Jupiter. Un arriviste, jeune ambitieux, entrepreneur depuis ses 18ans, un jeune gars qui a fait de l’engagement sa vie et de sa vie un engagement. Ce jeune arriviste c’est moi.

C’est ainsi que je fais la rencontre de Daniel, il m’explique ce qu’est l’AJE, ses actions, son mantra « Être une passerelle entre la jeunesse et le monde de l’entreprise », et me dit que moi aussi, si je le souhaite, je pourrais donner de mon temps à l’AJE pour aider à développer cette passerelle.

Daniel m’explique également que plus qu’animer cette conférence, je peux travailler avec l’AJE sous la forme d’un service civique. J’y réfléchis. Un peu, beaucoup, et puis Banco ! J’accepte.

En janvier je rencontre Françoise qui sera ma mentor AJE sur Brest. Elle me donne mes missions qui tournent autour des relations de l’Association avec les entreprises partenaires, et celles qui ne le sont pas encore mais que je vais devoir convaincre.

Je participe à plusieurs événements que Magali, la permanente organise tels que les Lundis de l’AJE où, lors de réunions type brunch, des membres de l’AJE, des professionnels de l’enseignement et des responsable d’entreprises discutent d’une réforme les concernant (réforme du bac, réforme de ParcourSup’, filières pro …). Également aux Mercredis de l’Entreprise qui permettent à des professionnels de l’enseignement, de l’orientation, de l’emploi, de visiter des entreprises et ainsi mieux comprendre ce monde et ses attentes.

Enfin j’organise l’Assemblée Générale, la Rencontre Annuelle de l’AJE 29, autour d’un thème : « les attentes des jeunes vis-à-vis des entreprises », plusieurs jeunes aux parcours très différents sont invités, également des professionnels chargés du recrutement ou qui l’ont été, des patrons d’entreprises et personnes en lien avec la question.

Je participe ensuite à Cornouaille à Cœur coordonné par Magali, le gros événement de l’AJE, un moment de rencontre entre des collégiens et des entreprises et des métiers. J’y anime des conférences avec différents entrepreneurs et salariés au cours de la journée, un moment qui, je crois a été intéressant et très enrichissant pour nous tous.

Cornouaille à Cœur terminé, l’Assemblée Générale passée, il faut maintenant se pencher vers la suite, vers la rentrée de l’AJE avec les demandes d’adhésions mais aussi vers le recrutement car il faudra trouver un nouveau service civique pour prendre ma suite.

Après cette belle expérience qui m’a beaucoup appris je vous demanderai à tous de vous poser la question, avez-vous envie de faire parti de ce projet ? de cette équipe ? et de vous aussi devenir la passerelle qui lie les jeunes au monde de l’entreprise pour les accompagner dans leurs parcours scolaire ? Et si vos projets vous mènent ailleurs, connaissez-vous un jeune que cela pourrait intéresser ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu